Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

cogiter2018 2018/10/11 15:58 cogiter2018 2018/11/16 14:38 version actuelle
Ligne 48: Ligne 48:
-=====  Programme prévisionnel =====+=====  Programme =====
9h00-9h30 - Accueil - café\\ 9h00-9h30 - Accueil - café\\
-9h30-9h40 - Présentation de la journée par les membres du réseau+9h30-9h40 - Présentation de la journée par les membres du réseau ({{:cogiter2018:cogiter2018.pdf|PDF}})
//Évolution des techniques, usages, plans d'expérience// //Évolution des techniques, usages, plans d'expérience//
Ligne 58: Ligne 58:
9h40-11h10 - Denis Schwartz (CRNL, CERMEP) et 9h40-11h10 - Denis Schwartz (CRNL, CERMEP) et
Claude Delpuech (CRNL, CERMEP) - [[#denis-schwartz-et-claude-delpuech|MEG/EEG : Historique, panorama des techniques d’acquisition et d’analyse du signal, perspectives]] Claude Delpuech (CRNL, CERMEP) - [[#denis-schwartz-et-claude-delpuech|MEG/EEG : Historique, panorama des techniques d’acquisition et d’analyse du signal, perspectives]]
 + ({{:cogiter2018:loc-network-futur.pdf|partie 2}})
Ligne 64: Ligne 65:
//Session interactive// //Session interactive//
-11h25-12h00 - Samuel Garcia, Alexandra Corneyllie (CRNL) - [[#samuel-garcia|pyacq un framework d'acquisition distribué]]\\ +11h25-12h00 - Samuel Garcia, Alexandra Corneyllie (CRNL) - [[#samuel-garcia|pyacq un framework d'acquisition distribué]] ({{:cogiter2018:pyacq.pdf|PDF}})\\ 
-12h00-12h30 - Emmanuel Maby (CRNL) - [[#Emmanuel Maby|Développements technologiques d’un dispositif de Neurofeedback pour la rééducation de l'attention chez les enfants TDA-H]]\\+12h00-12h30 - Emmanuel Maby (CRNL) - [[#Emmanuel Maby|Développements technologiques d’un dispositif de Neurofeedback pour la rééducation de l'attention chez les enfants TDA-H]] ({{:cogiter2018:cogiter2018em.pdf|PDF}})\\
Ligne 73: Ligne 74:
Pratiques pour l'acquisition et l'analyse// Pratiques pour l'acquisition et l'analyse//
-14h00-14h25 - Ana Flò (unicog, neurospin) - [[#ana-flò|EEG as a tool to study infant’s cognition]]\\ +14h00-14h25 - Ana Flò (unicog, neurospin) - [[#ana-flò|EEG as a tool to study infant’s cognition]] ({{:cogiter2018:cogiter2018_anaflo.pdf|PDF}})\\ 
-14h25-14h45 - Parvaneh Adipbour (ISC-MJ) - [[#parvaneh-adipbour|Exploring perceptual and cognitive processings through EEG frequency-tagging paradigms]]\\ +14h25-14h45 - Parvaneh Adipbour (ISC-MJ) - [[#parvaneh-adipbour|Exploring perceptual and cognitive processings through EEG frequency-tagging paradigms]] ({{:cogiter2018:eegday_parvanehadibpour.pdf|PDF}})\\ 
-14h45-15h05 - Sylvain Harquel (LPNC,IRMaGe) - [[#sylvain-harquel|Couplage TMS-EEG : technique et applications]]\\ +14h45-15h05 - Sylvain Harquel (LPNC,IRMaGe) - [[#sylvain-harquel|Couplage TMS-EEG : technique et applications]] ({{:cogiter2018:cogiter_tmseeg.pdf|PDF}})\\
-15h05-15h20 - Anne-Sophie Dubarry (LPL) - [[#anne-sophie-dubarry|EEG haute-densité : technique et application]]\\ +
-15h20-15h45 - Maximilien Chaumon (Centre MEEG, CENIR, UMR7225) - [[#maximilien-chaumon|Simulations de puissance statistique en MEG: Peut-on recommander un nombre d’essais ou de sujets idéal ?]]  +
-\\+
-15h45-16h00 - Pause+15h05-15h20 - Pause 
 + 
 +15h20-15h25 - Nathalie George (Centre MEEG, CENIR, UMR7225) - Présentation de la SPNC ({{:cogiter2018:programmespnc_reunionicm_15-16nov2018.pdf|programme 15-16 novembre 2018 }}, {{:cogiter2018:spnc_2slides_2018.pdf|PDF}})\\ 
 +15h25-15h40 - Anne-Sophie Dubarry (LPL) - [[#anne-sophie-dubarry|L’EEG haute densité pour l’étude de la cognition]] ({{:cogiter2018:2018_cogiter_adubarry.pdf|PDF}})\\ 
 +15h40-16h00 - Maximilien Chaumon (Centre MEEG, CENIR, UMR7225) - [[#maximilien-chaumon|Simulations de puissance statistique en MEG: Peut-on recommander un nombre d’essais ou de sujets idéal ?]] ({{:cogiter2018:cogiter_chaumon.pdf|PDF}}) 
 +\\
//Retours d'expérience et tables rondes// //Retours d'expérience et tables rondes//
-16h00-16h45 - table ronde animée par Maximilien Chaumon, Lydia Yahia-cherif, Nathalie Georges et Laurent Hugueville [[#table ronde|Favoriser la reproductibilité des expériences en MEEG: un rôle moteur pour les plateformes MEEG]]\\+16h00-16h45 - table ronde animée par Maximilien Chaumon, Lydia Yahia-cherif (plateforme MEG-EEG du Centre de Neuroimagerie de Recherche de l'ICM, Paris) -  
 +[[#table ronde|Favoriser la reproductibilité des expériences en MEEG: un rôle moteur pour les plateformes MEEG]]\\
16h45-17h - Avenir du réseau cogiter \\ 16h45-17h - Avenir du réseau cogiter \\
17h-17h15 - Clôture de la journée 17h-17h15 - Clôture de la journée
Ligne 96: Ligne 100:
Après un bref historique des techniques MEG et EEG, nous présenterons les systèmes d’acquisition du signal actuels à la disposition des chercheurs avec leurs avantages et inconvénients. Les différentes techniques d’analyses du signal seront abordées : nettoyage du signal, caractérisation temps-fréquence, localisation et analyse de réseaux. Nous terminerons par une revue des développements en cours au niveau matériel et techniques d’analyses. Après un bref historique des techniques MEG et EEG, nous présenterons les systèmes d’acquisition du signal actuels à la disposition des chercheurs avec leurs avantages et inconvénients. Les différentes techniques d’analyses du signal seront abordées : nettoyage du signal, caractérisation temps-fréquence, localisation et analyse de réseaux. Nous terminerons par une revue des développements en cours au niveau matériel et techniques d’analyses.
 +
 +
 +{{:cogiter2018:loc-network-futur.pdf| partie 2}}
== Samuel Garcia == == Samuel Garcia ==
-//pyacq un framework d'acquisition distribué//+//pyacq un framework d'acquisition distribué ({{:cogiter2018:pyacq.pdf|PDF}})//
Pyacq est un framework d’acquisition écrit en python. Il permet d’écrire avec de simples scripts des logiciels d’acquisition/visualisation/traitement temps réel sur mesure. Pyacq est un framework d’acquisition écrit en python. Il permet d’écrire avec de simples scripts des logiciels d’acquisition/visualisation/traitement temps réel sur mesure.
Ligne 109: Ligne 116:
== Emmanuel Maby == == Emmanuel Maby ==
-//Développements technologiques d’un dispositif de Neurofeedback pour la rééducation de l'attention chez les enfants TDA-H//+//Développements technologiques d’un dispositif de Neurofeedback pour la rééducation de l'attention chez les enfants TDA-H ({{:cogiter2018:cogiter2018em.pdf|PDF}})//
Les interfaces cerveau-machine sont des neurotechnologies qui ont pour objectif de connecter directement nos neurones à une machine. Parmi leurs applications, le Neurofeedback a pour principe de fournir un retour au patient sur une composante de son activité cérébrale afin qu’il apprenne à la moduler et à la contrôler volontairement. Historiquement, le Trouble de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H) est une des cibles privilégiées des approches de Neurofeedback. Ces dispositifs demandent une intégration de nombreuses technologies permettant notamment le traitement des signaux EEG en temps réel et l'interaction avec une application dans environnement ludique et engageant. Les interfaces cerveau-machine sont des neurotechnologies qui ont pour objectif de connecter directement nos neurones à une machine. Parmi leurs applications, le Neurofeedback a pour principe de fournir un retour au patient sur une composante de son activité cérébrale afin qu’il apprenne à la moduler et à la contrôler volontairement. Historiquement, le Trouble de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H) est une des cibles privilégiées des approches de Neurofeedback. Ces dispositifs demandent une intégration de nombreuses technologies permettant notamment le traitement des signaux EEG en temps réel et l'interaction avec une application dans environnement ludique et engageant.
Ligne 121: Ligne 128:
== Ana Flò == == Ana Flò ==
-//EEG as a tool to study infant’s cognition//+//EEG as a tool to study infant’s cognition ({{:cogiter2018:cogiter2018_anaflo.pdf|PDF}})//
The implementation of EEG in infants’ studies has opened a window to the study of cognition in young infants; nevertheless, many challenges remain open. In this talk, I will discuss the implementation of EEG for the study of infants’ cognitive development. In particular, I will first, present some practical and procedural difficulties in implementing EEG technic in young infants. Second, I will discuss some limitations in the analysis in the context of classical ERP analysis, derive from the fact that in general data is more limited and noisy than in adult studies, and evoke responses and background activity are less well-characterized in infants than in adults. Finally, I will discuss some new protocols, like frequency tagging and neural entrainment procedures. The implementation of EEG in infants’ studies has opened a window to the study of cognition in young infants; nevertheless, many challenges remain open. In this talk, I will discuss the implementation of EEG for the study of infants’ cognitive development. In particular, I will first, present some practical and procedural difficulties in implementing EEG technic in young infants. Second, I will discuss some limitations in the analysis in the context of classical ERP analysis, derive from the fact that in general data is more limited and noisy than in adult studies, and evoke responses and background activity are less well-characterized in infants than in adults. Finally, I will discuss some new protocols, like frequency tagging and neural entrainment procedures.
Ligne 127: Ligne 134:
== Parvaneh Adipbour == == Parvaneh Adipbour ==
-//Exploring perceptual and cognitive processings through EEG frequency-tagging paradigms//+//Exploring perceptual and cognitive processings through EEG frequency-tagging paradigms ({{:cogiter2018:eegday_parvanehadibpour.pdf|PDF}})//
Presenting a stimulus repeatedly at a regular timing, elicits neural responses of the same frequency in the brain, referring to frequency-tagged responses. These responses have high signal-to-noise ratio and can be recorded over relatively short stimulation period, making frequency-tagging pardigms a suitable candidate for research not only in neurotypical populations but also infants and patients. The purpose of the presentation is to describe the core stimulation paradigms that take advantage of this approach to address questions on perceptual and cognitive processings mainly in the domain of vision research in human adults and infants. Presenting a stimulus repeatedly at a regular timing, elicits neural responses of the same frequency in the brain, referring to frequency-tagged responses. These responses have high signal-to-noise ratio and can be recorded over relatively short stimulation period, making frequency-tagging pardigms a suitable candidate for research not only in neurotypical populations but also infants and patients. The purpose of the presentation is to describe the core stimulation paradigms that take advantage of this approach to address questions on perceptual and cognitive processings mainly in the domain of vision research in human adults and infants.
Ligne 133: Ligne 140:
== Sylvain Harquel == == Sylvain Harquel ==
-//Couplage TMS-EEG : technique et applications//+//Couplage TMS-EEG : technique et applications ({{:cogiter2018:cogiter_tmseeg.pdf|PDF}})//
Le couplage entre la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) et l’EEG a permis de considérables avancées dans la compréhension des effets de la stimulation corticale en particulier, et dans l'approfondissement des connaissances fondamentales relatives au fonctionnement cérébral de façon plus générale. Cette technique d’imagerie bimodale permet en effet d’observer les modulations de l’activité électrique neuronale induites par la stimulation d’une aire corticale, et ce, de façon précise dans le temps. Ses applications sont multiples, de l’exploration fonctionnelle du cortex à l’étude de nouveaux biomarqueurs pertinents relatifs à certaines pathologies neurologiques et psychiatriques. Dans cet exposé, je présenterai brièvement les principes de base du couplage TMS-EEG, pour insister plus longuement sur ses aspects techniques (montage expérimental, pipelines de traitement du signal, outils disponibles) et ses applications en recherche fondamentale et clinique. Le couplage entre la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) et l’EEG a permis de considérables avancées dans la compréhension des effets de la stimulation corticale en particulier, et dans l'approfondissement des connaissances fondamentales relatives au fonctionnement cérébral de façon plus générale. Cette technique d’imagerie bimodale permet en effet d’observer les modulations de l’activité électrique neuronale induites par la stimulation d’une aire corticale, et ce, de façon précise dans le temps. Ses applications sont multiples, de l’exploration fonctionnelle du cortex à l’étude de nouveaux biomarqueurs pertinents relatifs à certaines pathologies neurologiques et psychiatriques. Dans cet exposé, je présenterai brièvement les principes de base du couplage TMS-EEG, pour insister plus longuement sur ses aspects techniques (montage expérimental, pipelines de traitement du signal, outils disponibles) et ses applications en recherche fondamentale et clinique.
Ligne 139: Ligne 146:
== Anne-Sophie Dubarry == == Anne-Sophie Dubarry ==
-//EEG haute-densité : technique et application//+//L’EEG haute densité pour l’étude de la cognition ({{:cogiter2018:2018_cogiter_adubarry.pdf|PDF}})//
-High-density electro-encephalography (HD EEG) is used globally in a growing number of sites to measure human brain activity. Compared to standard EEG, HD EEG can offer considerable benefits for a wide range of clinical and research goals. \\ +L’EEG haute densité est une technique qui permet l’enregistrement de l’activité bioélectrique cérébrale avec une haute résolution spatiale et temporelle. Avec la MEG, elle est de plus en plus utilisée pour l’étude des processus cognitifs, notamment au niveau des sources corticales. En raison de la mise en œuvre facile et à faible coût des enregistrements EEG, l’EEG reste souvent une méthode de choix, notamment sur certains types de population (e.g. enfants).  Cette mise en œuvre a été largement optimisée et allégée pour les enregistrements hdEEG de sorte que l’on puisse recueillir 256 signaux de bonne qualité dans des conditions expérimentales relativement écologiques. Du point de vue de l’analyse des signaux, au-delà des approches « classiques » en EEG telle que l’étude des moyennes de potentiels évoqués au niveau des capteurs, l’hdEEG permet de réaliser la reconstruction de l’activité au niveau des sources corticales. Cette technique implique l’élaboration d’un modèle anatomique du participant lors de l’enregistrement (résolution du problème direct) ainsi que l’estimation des sources cérébrales (résolution du problème inverse). Ces techniques d’analyse également utilisées en MEG présentent quelques variantes, avantages et inconvénients qui seront discutés. 
-In this presentation I will focus on the technical aspect of recordings with high-density EEG, and show some of the results that we can obtain using this technique.+J’illustrerai ces propos en m’appuyant sur notre expérience avec le système hdEEG EGI (Philips) au Laboratoire Parole et Langage, depuis la mise en œuvre des enregistrements jusqu’à l’analyses des données.
== Maximilien Chaumon == == Maximilien Chaumon ==
-//Simulations de puissance statistique en MEG : Peut-on recommander un nombre d’essais ou de sujets idéal ? //+//Simulations de puissance statistique en MEG : Peut-on recommander un nombre d’essais ou de sujets idéal ? ({{:cogiter2018:cogiter_chaumon.pdf|PDF}})//
La question de savoir combien de sujets et/ou d’essais inclure dans une expérience EEG ou MEG trouve à l’heure actuelle souvent sa réponse dans le savoir faire tacite de chercheurs expérimentés. Un expérimentateur débutant se verra ainsi recommander de faire une trentaine d’essais chez une vingtaine de sujets pour détecter une différence de quelques µV sur une P3… sans autre forme de justification que celle d’un savoir faire ancestral, relevant de la tradition orale, au moins autant qu’écrite. Mais cette recommandation permettrait-elle de détecter un effet à coup sûr ? Quelle taille devrait avoir l’effet en question pour être détecté ? A l’heure où le manque de puissance statistique de certaines études en neurosciences est montré du doigt, une approche plus systématique de cette question semble opportune. La question de savoir combien de sujets et/ou d’essais inclure dans une expérience EEG ou MEG trouve à l’heure actuelle souvent sa réponse dans le savoir faire tacite de chercheurs expérimentés. Un expérimentateur débutant se verra ainsi recommander de faire une trentaine d’essais chez une vingtaine de sujets pour détecter une différence de quelques µV sur une P3… sans autre forme de justification que celle d’un savoir faire ancestral, relevant de la tradition orale, au moins autant qu’écrite. Mais cette recommandation permettrait-elle de détecter un effet à coup sûr ? Quelle taille devrait avoir l’effet en question pour être détecté ? A l’heure où le manque de puissance statistique de certaines études en neurosciences est montré du doigt, une approche plus systématique de cette question semble opportune.
Ligne 153: Ligne 160:
== table ronde == == table ronde ==
-//Maximilien Chaumon, Lydia Yahia-Cherif, Nathalie Georges et Laurent Hugueville//+//Maximilien Chaumon, Lydia Yahia-Cherif//
Dans un contexte de remise en question de la reproductibilité de certaines études scientifiques, de nombreux outils permettant de faciliter les pratiques reproductibles voient le jour. Cette table ronde vise d'une part à présenter l'éventail d'outils disponibles et de sonder le degré de leur utilisation dans la communauté, et d'autre part, de proposer une discussion sur le rôle à jouer pour la communauté des ingénieurs en sciences de la cognition pour la promotion de ces outils. Dans un contexte de remise en question de la reproductibilité de certaines études scientifiques, de nombreux outils permettant de faciliter les pratiques reproductibles voient le jour. Cette table ronde vise d'une part à présenter l'éventail d'outils disponibles et de sonder le degré de leur utilisation dans la communauté, et d'autre part, de proposer une discussion sur le rôle à jouer pour la communauté des ingénieurs en sciences de la cognition pour la promotion de ces outils.
Nous parlerons d'outils tels que:\\ Nous parlerons d'outils tels que:\\
-- Open Science Framework (osf.io) permettant de gérer de nombreux aspects de projets scientifiques (certains diront de A à Z).\\+- Open Science Framework ([[https://osf.io/|osf.io]]) permettant de gérer de nombreux aspects de projets scientifiques (certains diront de A à Z).\\
- Docker, permettant la gestion de l'environnement logiciel pour un projet\\ - Docker, permettant la gestion de l'environnement logiciel pour un projet\\
- Git et autres outils de contrôle de versions\\ - Git et autres outils de contrôle de versions\\
 
cogiter2018.1539266324.txt.gz · Dernière modification: 2018/10/11 15:58 par anne.cheylus@isc.cnrs.fr
 
Recent changes RSS feed Powered by PHP Powered by Pxxo Driven by DokuWiki