Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

travail:cogiter2018 2018/11/21 11:31 travail:cogiter2018 2019/06/28 11:46 version actuelle
Ligne 131: Ligne 131:
14h45-15h05 - Sylvain Harquel (LPNC,IRMaGe) - [[#sylvain-harquel|Couplage TMS-EEG : technique et applications]]\\ 14h45-15h05 - Sylvain Harquel (LPNC,IRMaGe) - [[#sylvain-harquel|Couplage TMS-EEG : technique et applications]]\\
15h05-15h20 - Anne-Sophie Dubarry (LPL) - [[#anne-sophie-dubarry|EEG haute-densité : technique et application]]\\ 15h05-15h20 - Anne-Sophie Dubarry (LPL) - [[#anne-sophie-dubarry|EEG haute-densité : technique et application]]\\
-15h20-15h45 - Maximilien Chaumon (Centre MEEG, CENIR, UMR7225) - [[#maximilien-chaumon|Simulations de puissance statistique en MEG: Peut-on recommander un nombre d’essais ou de sujets idéal ?]] + 
 + 
 +Présentation de la société de neuropsychophysiologie 
 +15h20-15h45 - Maximilien Chaumon (Centre MEEG, CENIR, UMR7225) - [[#maximilien-chaumon|Simulations de puissance statistique en MEG: Peut-on recommander un nombre d’essais ou de sujets idéal ?]]
\\ \\
Ligne 188: Ligne 191:
Presenting a stimulus repeatedly at a regular timing, elicits neural responses of the same frequency in the brain, referring to frequency-tagged responses. These responses have high signal-to-noise ratio and can be recorded over relatively short stimulation period, making frequency-tagging pardigms a suitable candidate for research not only in neurotypical populations but also infants and patients. The purpose of the presentation is to describe the core stimulation paradigms that take advantage of this approach to address questions on perceptual and cognitive processings mainly in the domain of vision research in human adults and infants. Presenting a stimulus repeatedly at a regular timing, elicits neural responses of the same frequency in the brain, referring to frequency-tagged responses. These responses have high signal-to-noise ratio and can be recorded over relatively short stimulation period, making frequency-tagging pardigms a suitable candidate for research not only in neurotypical populations but also infants and patients. The purpose of the presentation is to describe the core stimulation paradigms that take advantage of this approach to address questions on perceptual and cognitive processings mainly in the domain of vision research in human adults and infants.
{{:travail:p_adibpour_frequency-tagging_paradigms-cogiter.pdf|}} {{:travail:p_adibpour_frequency-tagging_paradigms-cogiter.pdf|}}
 +[[https://vimeo.com/344791016]]
== Sylvain Harquel == == Sylvain Harquel ==
Ligne 195: Ligne 199:
Le couplage entre la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) et l’EEG a permis de considérables avancées dans la compréhension des effets de la stimulation corticale en particulier, et dans l'approfondissement des connaissances fondamentales relatives au fonctionnement cérébral de façon plus générale. Cette technique d’imagerie bimodale permet en effet d’observer les modulations de l’activité électrique neuronale induites par la stimulation d’une aire corticale, et ce, de façon précise dans le temps. Ses applications sont multiples, de l’exploration fonctionnelle du cortex à l’étude de nouveaux biomarqueurs pertinents relatifs à certaines pathologies neurologiques et psychiatriques. Dans cet exposé, je présenterai brièvement les principes de base du couplage TMS-EEG, pour insister plus longuement sur ses aspects techniques (montage expérimental, pipelines de traitement du signal, outils disponibles) et ses applications en recherche fondamentale et clinique. Le couplage entre la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) et l’EEG a permis de considérables avancées dans la compréhension des effets de la stimulation corticale en particulier, et dans l'approfondissement des connaissances fondamentales relatives au fonctionnement cérébral de façon plus générale. Cette technique d’imagerie bimodale permet en effet d’observer les modulations de l’activité électrique neuronale induites par la stimulation d’une aire corticale, et ce, de façon précise dans le temps. Ses applications sont multiples, de l’exploration fonctionnelle du cortex à l’étude de nouveaux biomarqueurs pertinents relatifs à certaines pathologies neurologiques et psychiatriques. Dans cet exposé, je présenterai brièvement les principes de base du couplage TMS-EEG, pour insister plus longuement sur ses aspects techniques (montage expérimental, pipelines de traitement du signal, outils disponibles) et ses applications en recherche fondamentale et clinique.
{{:travail:s_harquel_tms-eeg-cogiter.pdf|}} {{:travail:s_harquel_tms-eeg-cogiter.pdf|}}
 +[[https://vimeo.com/344979195]]
== Anne-Sophie Dubarry == == Anne-Sophie Dubarry ==
Ligne 203: Ligne 208:
In this presentation I will focus on the technical aspect of recordings with high-density EEG, and show some of the results that we can obtain using this technique. In this presentation I will focus on the technical aspect of recordings with high-density EEG, and show some of the results that we can obtain using this technique.
{{:travail:as_dubarry_eeg_haute-densite-cogiter.pdf|}} {{:travail:as_dubarry_eeg_haute-densite-cogiter.pdf|}}
 +[[https://vimeo.com/344978971]]
== Maximilien Chaumon == == Maximilien Chaumon ==
Ligne 211: Ligne 217:
C’est dans cette perspective que nous avons simulé des expériences incluant un nombre contrôlé de sujets et d’essais et une source dipolaire d’amplitude, de position et d’orientation définies, plongée dans un bruit physiologique (enregistrements au repos). Conformément à nos attentes, augmenter le nombre de sujets et d’essais augmente la puissance statistique. Nos résultats suggèrent de plus que ce qui définit la détectabilité d’une source n’est pas que sa position et son orientation par rapport aux capteurs, mais aussi la variabilité entre sujets de la région corticale d’où elle provient. Nous illustrons ces effets pour des signaux provenant d’aires cérébrales choisies pour leur pertinence en neurosciences cognitives. C’est dans cette perspective que nous avons simulé des expériences incluant un nombre contrôlé de sujets et d’essais et une source dipolaire d’amplitude, de position et d’orientation définies, plongée dans un bruit physiologique (enregistrements au repos). Conformément à nos attentes, augmenter le nombre de sujets et d’essais augmente la puissance statistique. Nos résultats suggèrent de plus que ce qui définit la détectabilité d’une source n’est pas que sa position et son orientation par rapport aux capteurs, mais aussi la variabilité entre sujets de la région corticale d’où elle provient. Nous illustrons ces effets pour des signaux provenant d’aires cérébrales choisies pour leur pertinence en neurosciences cognitives.
{{:travail:n_georges_spnc-cogiter.pdf|}} {{:travail:n_georges_spnc-cogiter.pdf|}}
 +[[https://vimeo.com/344979359]]
{{:travail:chaumon_puce_georges_meg.pdf|}} {{:travail:chaumon_puce_georges_meg.pdf|}}
 +https://vimeo.com/344978596
== table ronde == == table ronde ==
 
travail/cogiter2018.1542796261.txt.gz · Dernière modification: 2018/11/21 11:31 par naima.ghaffari@risc.cnrs.fr
 
Recent changes RSS feed Powered by PHP Powered by Pxxo Driven by DokuWiki